Fasciabioenergie

Thérapie manuelle énergétique par les fascias

La notion de fascia ramène souvent par erreur à l’idée du visage, il n’en est rien. En effet, les fascias sont omniprésents dans notre corps, ils font partie de la grande famille des tissus conjonctifs. Ils entourent, soutiennent et protègent chaque os, muscle, viscère, artère, vaisseau, nerf, organe. Ils sont omniprésents dans le corps humain. Ils servent de lien de « communication » entre toutes les parties du corps. Les fascias de manière plus anatomique, concernent aussi les méninges, les ligaments, les tendons, les aponévroses, le péritoine ou même les os .

C’est par leur intermédiaire qu’une lésion peut retentir à distance. Ainsi, une douleur ressentie au niveau d’une vertèbre lombaire peut trouver sa source dans un dysfonctionnement de  l’estomac. De même, une tendinite peut remonter à un problème de côlon ou un acouphène ramener à l’appareil génital perturbé.

La fasciabioénergie est une thérapie dite non médicamenteuse qui s’intéresse au corps dans sa globalité, tant au niveau de la mémoire cellulaire engendrée par un choc physique comme un accident, une chute ou des vécus émotionnels difficiles. Ces perturbations induisent bien souvent à notre insu des tensions ou des rétractions en chaine plus ou moins importantes. Elles altèrent la qualité de la distribution énergétique et sanguine indispensable à notre santé.

Par l’intermédiaire d’une écoute précise des flux générés par les fascias, les mains du praticien suivent les chemins tissulaires et circulatoires afin de retrouver la zone primaire responsable du dysfonctionnement.

Grâce aux fascias, au mécanisme respiratoire primaire (MRP) bien connu des ostéopathes et au retour d’une circulation sanguine fluide, le fasciathérapeute effectue une correction tissulaire par une action manuelle douce.

 Cette thérapie manuelle récente offre un champ d’action large , elle peut venir à bout de pathologies musculaires, articulaires, fonctionnelles (troubles digestifs, gynécologiques, migraines, sinusites…), d’allergies, voire de certains déséquilibres neurovégétatifs et endocriniens.

La fasciabioénergie trouve  également sa place dans la prévention car la main du thérapeute peut parfois découvrir le «blocage» d’une maladie en devenir.

La fasciabioenergie est une méthode mise au point par le kinésithérapeute Jean-Hantraye. Il a lui-même fait école au côté de Christian Carini fondateur de la fasciapulsologie. Jean-Jacques Hantraye a intégré une dimension plus large à l’approche tissulaire dans la mesure où les méridiens d’acupuncture sont pris en compte tout comme la médecine chinoise.

Documentaire Arte sur les fascias, passionnant ! 

Il est important de souligner que la fasciabioénergie ne saurait en aucun cas se substituer à un traitement médical, en cas de pathologie ou en présence de symptômes pouvant laisser soupçonner une pathologie grave. Seuls les professionnels de la santé (médecins traitants, spécialistes…)  sont habilités à diagnostiquer et à prescrire un traitement. Tout comme le shiatsu, la fasciabioénergie doit être envisagée comme moyen complémentaire aux soins de santé.

Durée d’une séance : prévoir 1h30 .

Durant la séance, le patient reste habillé .

Aucune manipulation « mécanique » n’est opérée, l’ensemble du traitement se fait tout en douceur.

Quelques petits conseils